Raynald Basque présente Passage obligé à la Galerie Assomption
vendredi le 6 janvier 2017
Moncton, le 6 janvier 2017 – La Galerie Assomption accueille, en janvier et février, l’exposition de Raynald Basque intitulée Passage obligé. L’artiste néo-brunswickois y expose 18 tableaux peints à l’huile. Il s’agit de sa première présence à la Galerie Assomption.

Passage obligé est un retour dans le passé, à la recherche d’événements marquants. Le visiteur est invité à revoir son vécu, en scrutant les tableaux de Raynald Basque. Il propose des souvenirs, des personnes, des choses, souvent éphémères, qui ont défilé dans sa vie et laissé au passage un sentiment de pérennité. Pour en témoigner, l’artiste saisit la réalité, dont les formes sont droites, sous un regard à « grand angle ». « Je suis adepte de la forme oblique, affirme monsieur Basque, j’embrasse plus large et plus grand et j’arrive ainsi à aller chercher des détails en périphérie ».

Raynald Basque a peint ses premiers tableaux sur du « masonite » qu’il vendait 10 $ pièce, lorsqu’il était jeune. Il s’est ensuite adonné au lettrage d’enseigne, à la caricature au journal l’Acadie Nouvelle et même à la direction artistique à la télévision et au théâtre, avant de se consacrer uniquement à ses œuvres. « Je me suis alors mis à la recherche de nouvelles formes d’art », de dire Raynald.

C’est ainsi qu’il peint à l’huile sur toile par superposition des couleurs primaires, en commençant par les couleurs chaudes pour terminer par les couleurs froides, donc les bleus. Il y ajoute alors sa vision périphérique et crée un univers aux pourtours arrondis : « Nous avons tous une paire d’yeux en forme de globe et nous percevons donc la réalité sous un grand angle, où nous discernons des courbes, concaves ou convexes. Il en résulte des tableaux aux contours obliques », précise-t-il.

Le visiteur devrait en retirer, selon l’artiste, une impression de « déjà vu, déjà vécu » et ressortir de son exposition enrichi par la nouveauté qu’évoquent ces formes obliques. « Je peins par instinct et je suis mû par la passion des couleurs. Je veux témoigner du vécu de mes contemporains, tout en jetant un regard sur le présent », de conclure l’artiste.

Raynald Basque est né à St-Irénée, en banlieue de Tracadie-Sheila. Il habite Caraquet.

La Galerie Assomption expose des tableaux d'art contemporain, moderne ou populaire, à caractère historique ou folklorique, ainsi que des sculptures et des photographies d’artistes professionnels canadiens. Six expositions, de deux mois chacune, y sont présentées chaque année. Elle est située au 770, rue Main, à Moncton, au rez-de-chaussée de l’édifice Place de l’Assomption.